Les départs risquent d’être encore très nombreux cet été.

De nouvelles méthodes pour faire face à la crise migratoire…

L’été est très beau, avec du coup encore plus de travail pour les forces de l’ordre pour limiter les actions de passage vers l’Angleterre. Les tentatives de traversées de la Manche qui sont encore plus nombreuses quand la météo est favorable. Les départs se font du calaisis, du boulonnais… et depuis plusieurs mois, de plus en plus depuis les dunes du dunkerquois. Alors pour justement stopper ces opérations, de nouvelles installations viennent de voir le jour.

La problématique migratoire qui donne du travail aux Forces de l’Ordre dans la Région, mais également aux Gardes du Littoral. Qui sont là pour protéger et sécuriser les dunes du Dunkerquois, des espaces de plus en plus prisés par les passeurs, mais aussi par les touristes, les promeneurs. Impossible donc de bloquer complètement ses accès, ne serait-ce que pour pouvoir laisser passer les pompiers en cas de malaise ou autre sur la plage.

Du coup, de nouvelles barrières ont été installées, plus d’une dizaine sur les sites des dunes Dewulf, Marchand, et Perroquet. Quasi impossible à casser pour passer, mais simple à ouvrir quand on a les clés. Ce qui devrait permettre de limiter les opérations de passages vers l’Angleterre, ce sera encore plus difficile de faire rentrer un zodiaque, par exemple, dans les dunes.

Les gardes qui ont du travail pour déblayer les restes de ces traversées, notamment les bateaux échoués. Même chose, de nouvelles méthodes sont appliquées. Compliqué d’accéder avec un quad ou avec un tracteur, pas vraiment respectueux de l’environnement en plus. Alors, pour sortir ces zodiaques, les gardes vont de plus en utiliser des méthodes un peu à l’ancienne, des chevaux, tout est tracté par des chevaux. Le système D pour se montrer plus malin que les trafiquants d’être humains.


X
X