Les agents sont mobilisés. (© DeltaFM)

Pour mieux connaître les origines des contaminations à la Covid 19, les caisses primaires d’assurance maladie du Pas-de-Calais et du Nord utilise depuis le 1er juillet dernier, la méthode du rétro-tracing. Concrètement, après avoir listé les cas contacts du patient positif à la Covid-19, l’enquêteur de l’assurance maladie l’interroge par téléphone sur le lieu ou l’événement ou il aurait pu contracter la Covid-19. Il appelle aussi les personnes qu’il a côtoyé ou croisé. 

Reportage d’Emmanuel Bouin pour Delta à la caisse primaire d’assurance maladie de la Côte d’Opale

 

La plateforme téléphonique Covid-19 de l’Assurance Maladie de la Côte d’Opale ( Calais, Boulogne-sur-Mer et Saint-Omer) passent 1400 appels par jour.

 

X
X