Chez Armatis, à St Martin Boulogne et à Calais, le climat social est toujours tendu. Après 2 jours de discussions, les négociations annuelles n’ont abouti à rien. Les augmentations de salaires et les primes réclamées par les syndicats ont été refusées par la direction. Les syndicats qui ont donc déposé un préavis de grève sur les 2 sites du littoral. Préavis qui court jusqu’au 31 août.

X
X