Neuf mois après le Brexit, les autorités britanniques refusent toujours de délivrer la plupart des licences de pêche dans les eaux anglaises. En colère, les pêcheurs de la Côte d’Opale envisagent de bloquer le port de Calais.

Les tensions grandissent sur le port de Boulogne. Neuf mois après l’entrée en vigueur du Brexit, la plupart des pêcheurs n’ont toujours pas reçu leur licence pour pêcher dans les eaux anglaises. Les autorités britanniques ont annoncé hier qu’ils acceptaient de délivrer 12 licences supplémentaires. Un chiffre insuffisant, par rapport aux 87 demandes envoyées par la France. Sur les quais du port de Boulogne, les professionnels s’impatientent. Des mouvements de protestation pourraient avoir lieu dans les jours à venir.

Ecoutez Olivier Leprêtre, le président du comité régional des pêches, interrogé par Delta FM

 

Olivier Leprêtre doit rencontrer la ministre de la mer, Annick Girardin, ce mercredi après-midi, pour évoquer le sujet.

 

X
X