Envoyer les bateaux de pêche à la casse pour éviter qu’ils ne perdent trop d’argent. Voilà la solution qui devrait être proposée aux marins qui n’ont toujours pas obtenu leur licence de pêche dans les eaux anglaises, onze mois après le Brexit.

Les négociations entre Bruxelles et Londres n’avancent plus. Pour aider les pêcheurs impactés, la ministre de la mer Annick Girardin a annoncé ce jeudi qu’elle envisageait de mettre en place un plan de sortie de flotte. L’Etat pourrait donc débloquer une enveloppe de 40 à 60 millions d’euros pour envoyer les bateaux de pêche à la casse. José Pinto, marin pêcheur à la retraite, a vendu son bateau à son fils il y a 3 ans. Pour lui, ce plan de sortie de flotte n’est pas une bonne solution.

José Pinto au micro Delta FM

X
X