Quinze jours après la mise en application du Brexit, les autorités françaises pointent du doigt “la faiblesse de la préparation anglaise”. De nombreux camions se présentent au port de Douvres ou au tunnel sous la Manche, à Folkestone, avec des documents incomplets ou mal remplis. Conséquence : les contrôles prennent plus de temps que prévu et les livraisons prennent du retard. Sur le port de Boulogne, certaines entreprises reçoivent les produits frais avec plusieurs jours de retard. Un problème qui doit vite se régler, car le trafic va augmenter dans les prochaines semaines.

Sur le port de Boulogne, les produits frais arrivent parfois avec plusieurs jours de retard. Les autorités françaises pointent du doigt une mauvaise préparation côté britannique. Et craignent que cela s’empire dans les jours à venir. Reportage :

X
X