Le premier jour du procès de Fabienne Kabou s’est tenu ce lundi à la cour d’assise de Saint-Omer.

Cette femme de 39 ans est accusée d’assassinat avec préméditation sur sa fille de 15 mois. En novembre 2013, elle abandonnait son enfant sur une plage de Berck à marée montante. Son procès s’est ouvert ce jour avec l’analyse de la personnalité de l’accusée.

Perturbée, enfermée dans des mensonges, l’accusée a laissé tout le monde de marbre en parlant de sorcellerie et de maraboutage qui l’aurait conduit à commettre l’irréparable. Son avocate plaide plutôt vers un acte de folie.  Compte rendu d’audience :

Le procès se poursuit ce mardi avec l’exposé des faits. Le tribunal va retracer la journée tragique qui a coûté la vie à la petite Adélaïde.

X
X