Malgré la venue du ministre de l’Intérieur à Calais, les acteurs économiques du Calaisis ont décidé de maintenir leur blocus de l’A16 ce lundi matin. Pour eux, les attaques à répétitions sur les routes et la présence de 9 000 migrants dans la Jungle ne cesse d’enfoncer Calais dans le marasme économique. Routiers, agriculteurs, salariés du Port et commerçants seront présents sur le bitume de l’A16 aujourd’hui pour dire non à la pression migratoire.

Didier Lheureux, agriculteur, nous explique pourquoi il est en colère et manifeste face à la pression migratoire :

X
X