Coup de théâtre aux assises de Saint-Omer: Fabrice Caffier avoue tout. L’homme, désigné comme le bourreau principal de la Boulonnaise victime d’actes de torture et de barbarie, a décidé de tout dire. “J’ai pas de mot. C’est lamentable ce que j’ai fait, a-t-il déclaré. Les coups, c’est moi. L’asphyxie avec un sac, c’est moi. Les brûlures à l’essence, c’est moi. Même la brûlure avec une cuillère, c’est pas Cindy, c’est moi”. L’homme risque jusqu’à 30 ans de prison. Trois autres personnes sont présentes dans le box des accusés. Son ex petite-amie et son neveu encourent la même peine. La troisième est poursuivie uniquement pour violences sur personne vulnérable.

Coup de théâtre aux assises de Saint-Omer, où 4 Boulonnais sont jugés cette semaine pour actes de torture et de barbarie : le principal accusé, Fabrice Caffier, a tout avoué ce matin. Alors qu’il niait tout en bloc il y a 2 jours, il a finalement décidé de revenir sur ses déclarations. Toute la Cour a été surprise par ce revirement de situation :

X
X