Il n’y aura pas de centre d’accueil des migrants à Calais, déclaration ferme de Gérard Collomb ce matin

En visite à Calais ce vendredi matin, Gérard Collomb a annoncé un “plan migrants”. Le ministre de l’Intérieur a expliqué qu’il envisageait une réforme du droit d’asile, sans donner plus de précisions. Le but, c’est de pouvoir “maîtriser le flux migratoire tout en prenant en compte l’aspect humain”. On estime que 4 à 600 migrants sont de retour à Calais aujourd’hui, 7 mois après le démantèlement de la Jungle. Certaines associations réclamaient la mise en place d’un centre d’accueil à Calais, pour pouvoir aider les réfugiés. Le ministre de l’Intérieur a été clair à ce sujet : c’est non. Il a au contraire annoncé des renforts de police.

Gérard Collomb a visité les installations portuaires, avant de rencontrer les forces de l’ordre, les associations d’aide aux migrants, et les élus. Il a annoncé des renforts de police, et la mise en place d’un “plan migrants” pour éviter l’afflux de réfugiés sur le Calaisis :

De leur côté, les associations d’aide aux migrants ont demandé au ministre de l’Intérieur de pouvoir accomplir sereinement leur mission humanitaire, sans que la police intervienne. Mais la réponse du ministre ne les a pas convaincus. Ecoutez Jean-Claude Lenoir, président de Salam :

X
X