Image d'archives (© Préfet Maritime du Pas-de-Calais)

Plus de 70 migrants ont été repérés en mer dans la nuit de vendredi à samedi. 

Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez a identifié plusieurs embarcations se trouvant en difficulté dans le détroit du Pas-de-Calais. 39 migrants sont dans un premier temps ramenés au port de Boulogne puis 33 naufragés sont identifiés près de Leffrinckoucke.

Une fois à quai, les naufragés ont été pris en charge par la police aux frontières (PAF) et le service départemental d’incendie et de secours (SDIS).

En raison des conditions météorologiques, le préfet maritime « Met en garde toute personne qui envisage de traverser la Manche sur les risques encourus. Ce secteur maritime est une des zones les plus fréquentées au monde, les conditions météorologiques y sont souvent difficiles. C’est donc un secteur particulièrement dangereux. » 


X
X