Les migrants sont de plus en plus nombreux à risquer leur vie pour rejoindre l’Angleterre en bateau. La préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord a dévoilé ses chiffres de l’année 2019. Une année durant laquelle les CROSS ont effectué 1 877 opérations : 27% pour de l’assistance aux navires, et 45% pour des opérations de sauvetage, liées notamment aux traversées illégales. 2 758 migrants ont été secourus en mer, en 2019, soit 370% de plus que l’année précédente. Un phénomène qui semble se poursuivre en ce début d’année 2020, puisque les passeurs profitent du Brexit pour inciter les migrants à tenter la traversée : la semaine dernière, les secours en mer sont intervenus tous les jours.

Ce matin, la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord a présenté le bilan des opérations menées tout au long de l’année écoulée… Une activité qui a été fortement marquée par le sauvetage de migrants qui tentaient la traversée entre la France et l’Angleterre. Explications :

A noter que sur l’année écoulée, 30 personnes sont mortes en Manche et en Mer du Nord. C’est 5 de plus qu’en 2018.

X
X