Pas un jour ne se passe sans que des migrants tentent la traversée de la Manche à bord d’embarcations de fortune. Ce vendredi, 126 personnes ont été récupérées au large de notre littoral.

Alerté par le sémaphore de Dunkerque, le CROSS Gris-Nez a d’abord déclenché les secours pour prendre en charge 43 naufragés au large du Dunkerquois. Au total, 33 hommes, 6 femmes, 2 enfants et 2 bébés ont été récupérés et ramenés au port de Dunkerque, où ils sont pris en charge par les pompiers et la police aux frontières. 

Un peu plus tard, ce sont 40 migrants qui sont signalés en difficulté dans le chenal de Calais. Le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage Abeille Liberté se rend sur place pour les secourir, avant de récupérer 43 autres personnes au large de Dunkerque.

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde toute personne qui envisage de traverser la Manche sur les risques encourus. « Ce secteur maritime est une des zones les plus fréquentées au monde, les conditions météorologiques y sont souvent difficiles (120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle par exemple), c’est donc un secteur particulièrement dangereux » rappelle la préfecture dans un communiqué

X
X