Galerie Photos

Ce samedi, vers 3h du matin, les autorités maritimes britanniques sont alertés suite d’une collision entre le tanker Seafrontier, navire de 183 mètres de long, battant pavillon Hong-kong et avec à son bord 27 membres d’équipage, transportant 38 000 tonnes d’hydrocarbure et le vraquier Huayan Endeavour, navire de 224 mètres de long, sans cargaison, battant également pavillon Hong-Kong et comptant 22 membres d’équipage.

Lors de la collision, les navires se situaient à environ 18 milles marins (environ 33 km) de Dunkerque en zone britannique. Aucun blessé n’est à déplorer à bord des deux cargos. Le Seafrontier est actuellement en dérive suivie et le Huayan Endeavour a signalé avoir conservé sa capacité à naviguer.

L’accident n’a causé aucune pollution en mer.

Alertée, la prefecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a fait appareiller le Remorqueur d’intervention en haute mer (RIHM) Abeille Languedoc depuis Boulogne-sur-Mer.
Le MRCC de Douvres, qui coordonne cette opération, a engagé deux vedettes et deux hélicoptères pour un premier bilan.

Bilan qui confirme que la collision n’a fait aucun blessé et n’a occasionné aucune pollution en mer.

Le Seafrontier devrait rejoindre un port belge ou néerlandais afin d’effectuer des réparations. Le Huayan Endeavour devrait rejoindre les côtes anglaises.

Cette collision s’est produite dans l’une des zones les plus denses du monde : 20 à 25% du trafic maritime mondial transitent par ce détroit.

Crédit photo : Marine Nationale.

X