© Hauts-de-France (Illustration)

Des protections hygiéniques gratuites à disposition des jeunes filles dans les lycées. C’est la région qui a validé cette mesure hier lors de la séance du conseil. Le but est de réduire les inégalités et la précarité menstruelle, qui peut entraîner de l’absentéisme scolaire et parfois des risques sanitaires. La région prévoit aussi de fournir des protections alternatives durables comme des culottes menstruelles, ou des coupes menstruelles. Les lycées volontaires devront se faire connaître pour une application dès septembre.

X
X