Les pesticides seront-ils bientôt « bio » ? C’est l’objectif du projet Interreg V Smartbiocontrol, lancé en octobre 2016. Mis en place par 26 partenaires, des chercheurs aux agriculteurs, réunis de part et d’autres de la frontière franco-belge, l’objectif est simple : mettre au point des biopesticides. Contrairement aux produits de synthèse, ces pesticides-là se composent de molécules issues de micro-organismes. L’objectif des chercheurs est de parvenir à en commercialiser rapidement.

Delta FM a rencontré Philippe Jacques, professeur de biologie à Gembloux Agro-Bio Tech à l’université de Liège et aussi à l’université de Lille :

X
X