La journée d'hier a été marquée par de nombreux incendies dans la jungle (© Delta FM)

A Calais, la jungle est désormais vide. Le démantèlement de la Lande s’est terminé hier soir. Selon le bilan du ministère de l’intérieur, près de 5 600 migrants, adultes et mineurs, ont été mis à l’abri durant les 3 jours qu’aura duré cette opération d’évacuation.

Hier, la journée a été marquée par de nombreux incendies dans le bidonville, un camp partiellement ravagé par les flammes. Un camp dont les travaux de déblaiements vont désormais s’accélérer avec des engins plus importants.

Hier soir, le hangar d’accueil des migrants volontaires au départ a fermé ses portes.

L’opération s’est terminée hier soir et ce sont donc 5 596 migrants, adultes et mineurs, qui ont été pris en charge et mis à l’abri. C’est le bilan affiché hier soir par le ministère de l’Intérieur. En tout, 103 bus auront acheminé les réfugiés majeurs dans des CAO dans toutes les régions de France. Reportage :

Pour Fabienne Buccio, la préfète du Pas-de-Calais, la “mission est remplie”. La Jungle est vidée de la quasi-totalité de ses habitants. Les derniers qui restent vont être pris en charge pour être amenés vers les CAO, comme les autres qui sont déjà partis. En attendant, on peut dire que cette opération humanitaire est un succès :

Ce matin, l’entreprise chargée du nettoyage de la Jungle continue son travail. La destruction du bidonville devrait être terminée lundi.

X
X