Claude Tange, de la CAVAM, Coordination des Associations des Victimes de l'Amiante et de Maladies Professionnelles (© Delta FM)

Les victimes de l’amiante doivent toujours se battre pour faire reconnaître leur maladie, leur douleur. Une nouvelle manifestation est prévue ce mercredi matin, ça se passe à Douai, à partir de 8h30. Plusieurs départs vont se faire dans la région, notamment du côté de Leffrinckoucke, les anciens travailleurs de l’usine des Dunes, nombreux parmi les victimes.

Un nouveau procès a lieu ce mercredi 26 avril au tribunal de Douai. Et les associations de défense des victimes de l’amiante, très nombreuses dans la région, estiment que depuis quelques années, la justice n’est plus avec eux. Moins d’indemnisations, moins de condamnations. Elles vont donc manifester devant le tribunal, profiter de ce procès pour montrer leur colère. Et dénoncer les pressions du patronat. Claude Tange, de la CAVAM, à Dunkerque :

X
X