photo d'archives

Dans les parcs d’attraction de la région, les portes sont restées closes, alors que les vacances de Pâques représentent bien souvent le début de la saison. Et ça devrait rester ainsi pour encore quelques semaines. Une perte importante pour les parcs. A Dennlys Parc, dans l’Audomarois, les mois d’avril, mai, juin représentent 40% de leur chiffre d’affaire. La situation risque donc de freiner les futurs projets envisagés à court terme.

Il fait beau, les vacances de Pâques viennent de se dérouler et pourtant, les parcs d’attraction de la région n’auront pas pu en profiter pour accueillir leurs premiers visiteurs. Même chose chez nos voisins belges. Une situation difficile à vivre pour les parcs. Exemple avec Dennlys Parc :

Les parcs d’attraction de la région sont nombreux à vous proposer des activités sur leurs pages Facebook. N’hésitez pas a y faire un tour.

X
X