Notre région ne sera pas épargnée par le réchauffement climatique. Dans 40 ans les étés seront plus secs et les pics de chaleurs plus nombreux. Autres conséquences pour les Hauts de France : les hivers seront plus doux avec la disparition du gel , donc davantage de fortes pluies et d’inondations. Sans oublier le niveau de la mer qui va continuer à grimper. Pour enrayer le dérèglement climatique il faut réduire les gaz à effet de serre et développer les énergies renouvelables. L’énergie verte dans notre région ne représente pour l’instant que 8% de l’énergie consommée.

En 2055, les températures ne seront plus négatives. Cela nous coûtera moins en chauffage, mais il ne faut pas se réjouir d’une telle annonce. Notre région n’est pas épargnée par le réchauffement climatique. Lors d’une conférence, l’observatoire climat des Hauts de France a fait le bilan de 50 ans d’analyses de données. Explications :

X