Déjà un mois de Vendée Globe et Thomas Ruyant est toujours un solide deuxième. 

Quatre semaine après le départ de cette neuvième édition du Vendée Globe, Thomas Ruyant reste au top. Le Dunkerquois est toujours deuxième de la plus prestigieuse course au large en solitaire, à 165 miles de Charlie Dalin. Depuis ce week-end, il dépasse le cap de Bonne Espérance, au sud de l’Afrique, dans des eaux un peu plus cool. Ce qui lui permet de se “poser”, c’est vraiment un bien grand mot, malgré les 20 noeuds de son Linked Out.

Il fonce vers l’Océanie, le long des zones de glace, dans des contrées bien plus hostiles, le vent et les mers promettent de sacrément bouger le Nordiste, avec une dépression à traverser. Mais il semble vraiment serein sur son bateau. 

Thomas Ruyant répond ce matin aux questions de l’Equipe du Vendée Globe. Il s’éclate à la barre de Linked Out malgré des conditions toujours difficiles. 

 

X
X