Thomas Ruyant reste proche du top 10 dans cette course mythique

Thomas Ruyant en est à 15 jours de mer sur le Vendée Globe. Le skipper vient de passer un premier point difficile, le Pot au Noir, une forte zone de turbulences entre l’hémisphère Nord et l’hémisphère Sud. Le Dunkerquois a donc vécu quelques heures difficiles. Mais il s’en sort bien, et il vient de passer l’Equateur en toute quiétude, à la 11ème place du classement. Il reste encore deux mois et demi de course.

Thomas Ruyant n’a pas le bateau le plus moderne, le plus rapide. Mais il fait un très bon début de course avec son Souffle du Nord, et il évite les pièges, alors qu’un premier concurrent vient d’abandonner. Conditions difficiles ou pas, Thomas Ruyant est content de naviguer et s’amuse des plaisirs simples de la vie :

X
X