L’année 2017 est lancée pour Lucas Pouille. Le tennisman loonois vient de participer à l’open d’Australie, premier gros tournoi de la saison. Pas de chance, il est blessé au pied et il s’est donc fait éliminer dès le permier tour. Pas grave, il aura encore d’autres occasions de briller, avec dans les prochaines semaines, des tournois en France, comme Marseille. Interrogé par Delta FM, son père Pascal se dit heureux pour son fils, passer de la 78ème à la 15ème place mondiale en un an.

Lucas Pouille est jeune, 22 ans, mais très tôt il s’est destiné à devenir un champion, alors qu’il a quitté la maison à 12 ans, pour s’entraîner à Poitiers. Et comme tous les gamins de son âge, les débuts sont forcément un peu difficiles. Ecoutez son papa, Pascal :

Lucas a constitué une véritable entreprise autour de lui, avec un coach, un préparateur physique, un diététicien. Il s’entraîne à Dubaï. Alors, pas facile la vie de famille ?

X
X