© ESSM Le Portel

Dernier match de l’année 2020 pour Le Portel samedi. Les Stellistes s’imposent face à Orléans 85-84. Victoire sur le fil, le match se joue à la dernière seconde. Pour le classement, pour la confiance, ce succès est important. Une victoire pleine de symboles.

C’est vraiment le genre de rencontre que vous êtes content de gagner. C’est le 900ème match du coach Eric Girard sur un banc, possibilité aussi de laver l’affront du dernier ESSM-OLB où les Stellistes avaient perdu de près de 50 points. Se rassurer aussi après la grosse défaite de la semaine dernière, contre l’ASVEL certes, mais bon, toujours une petite appréhension après une coupure, surtout que l’ESSM avait réussi son entame de saison.

Du coup, tout le monde est rassuré. L’ESSM s’impose à la dernière seconde grâce à un shoot raté de Lamonte. Match très offensif, et Le Portel sans public garde le contrôle. Maîtriser le money-time, c’est important. Et puis, c’est la victoire des cadres, encore un gros match de Mangin, McIntosh, Dallo. Le tout avec toujours quelques absents, comme Mathieu Wojciechowski.

Bref l’essentiel est là, l’ESSM continue sa bonne saison.

X
X