Damien Carême quitte la majorité. (© Deltafm)

Le début de conseil municipal de Grande-Synthe a été marqué par la prise de parole de l’ancien maire : Damien Carême. Le député européen a cédé son fauteuil en juin dernier au socialiste Martial Beyaert. Une transition mouvementée…

La majorité de 2014 explose

La France Insoumise a allumé la première mèche par la voix de Dany Wallyn, en annonçant que tous les élus FI quitteraient la majorité. En cause : la politique menée sur le front migratoire et une « chasse aux sorcières » au sein du personnel municipal et des élus depuis la prise de pouvoir du nouveau maire. Quelques instants plus tard, coup de théâtre, c’est Damien Carême qui annonce à son tour sa démission de la majorité et celles de plusieurs conseillers et adjoints. Il dénonce l’évacuation de l’espace jeune du Moulin, en septembre dernier. Il reproche au maire d’avoir « appliqué la politique honteuse de l’Etat ». Le lieu était alors occupé par des centaines de réfugiés.

Martial Beyaert répond avec fermeté  

Le maire a immédiatement répondu qu’il n’était pas surpris de cette décision mais qu’il assumait cette décision humaniste qui visait à sortir ces réfugiés d’une situation humanitaire considérablement dégradée. Il rajoute sa satisfaction d’avoir renoué le dialogue avec l’Etat ces dernières semaines. 

À 6 mois des municipales, l’ambiance est tendue chez les élus locaux…Compte rendu et réactions à retrouver demain matin sur Delta FM.

 

X
X