C’est la trêve du coté de Gravelines. Le BCM passe des fêtes un peu décalées, matchs de Noël oblige. Des vacances plus ou moins au chaud pour des Maritimes 9èmes du classement, donc pour l’instant en dehors de la zone Leader’s Cup. Une équipe qui fait le spectacle, mais une équipe irrégulière.

Difficile de savoir sur quel pied « dunker » avec ce BCM-là. Sur le papier, il a tout pour nous enflammer, pour faire renaître Sportica. Des vrais jours de basket champagne, Edgar Sosa, Karvel Anderson, un capitaine véritable général de guerre avec Jean-Michel Mipoka. Et ça se voit, en début de saison, la 1ère défaite c’est face à Villeurbanne, le leader, Gravelines qui lâche dans dernières minutes, privé de son meilleur joueur, sur blessure.
Et après, il y a des gros trous d’air, cette défaite de 28 points à domicile contre Pau, une honte avouera le coach, oui mais juste après les Maritimes battent Antibes sans deux ses deux meneurs Sosa et Sene et avec Karvel Anderson qui joue avec une tendinite.
Il y a cette défaite face à Boulazac, qui fera dire à Benjamin Sene « on ne sait pas ce qu’on doit faire sur le terrain« , son coach appréciera. Gravelines enchaîne ensuite des succès face à Dijon la surprise de cette saison, puis passe ensuite 102 points à Chalon.
Bref, ce BCM est très irrégulier, pas épargné par les blessures, mais il offre du spectacle, sans doute le Gravelines le plus chaud depuis 10-15 ans. Est-ce que ça suffira pour jouer les play-offs ? C’est le minimum… Même si les blessures d’Edgar Sosa et Benamin Sene privent le staff de ces deux meneurs de jeu pour les prochaines semaines. Ce sera difficile du coup d’accrocher la Leader’s Cup.

Le BCM que vous retrouverez le lundi 14 Janvier, en direct sur notre antenne, avec l’Opalico. Vous pouvez gagner vos places en écoutant Delta FM.

0%
X
X