Germain Castano a été limogé le 23 décembre, suite à la défaite de son équipe face à Rouen

Germain Castano s’exprime pour la 1ère fois depuis qu’il s’est fait virer du SOMB. L’entraîneur assure qu’il n’en veut à personne, qu’il n’a pas de haine. Il regrette bien-sûr la manière. Mais il retient le positif, « on a écrit de belles pages » se souvient le technicien. Germain Castano, qui a failli rejoindre Boulazac ces deniers jours, va finalement prendre un peu de temps, faire le tour des collègues entraîneurs. Il espère rebondir l’été prochain. Et promet d’être le supporter n°1 de Boulogne. Bref, la grande classe.

Germain Castano n’a pas de haine. Il préfère retenir le positif. Lui qui aura fait passer le SOMB de la 3ème division à l’élite, avec des demi-finales de coupe de France. Et des jeunes devenus très fort. Germain Castano :

X
X