L’année 2018 débute de la plus triste des façons pour le basket Français. Frédéric Forte est mort, hier, d’une crise cardiaque, à 47 ans. Frédéric Forte, ce genre de meneur qui vous fait grandir. International à 75 reprises, il avait permis à son club, le CSP Limoges, d’être champion d’Europe en 1993. Aimé ou détesté, c’était un passionné qui a fait progresser le basket Français, en devenant notamment un grand dirigeant, il était Président de Limoges depuis 2004.

Le basket Nordiste aussi a profité de celui que l’on surnommait « The Brain ». Son talent a explosé aux yeux de tous entre 1989 et 1991, ses deux saisons à Gravelines. Il avait été exceptionnel et avait permis au BCM de se qualifier pour la 1ère fois pour la coupe d’Europe. « Gravelines restera graver en moi, avait-il déclaré à la Voix du Nord, en 2011. Le BCM, ce sont des personnages forts. Il y avait de l’amour, de la passion pour ce club. » C’est lui qui avait d’ailleurs suggéré le nom du groupe des supporters, les Irréductibles. Sur Twitter, le directeur du BCM Hervé Beddeleem se dit effondré par la disparition « d’un joueur qui nous aura fait rêver ».

Lors de son passage dans le Nord, il avait rencontré un garçon, sans doute devenu son meilleur ami, Olivier Bourgain, qui l’avait d’ailleurs rejoint cette année à Limoges, deux potes enfin réunis… Nos pensées vont bien sûr à ceux qui l’aiment, ses proches, sa famille (Photo BCM). 

X
X