Le BCM a vécu une soirée cauchemardesque dans l’Opalico. Outre la défaite face aux voisins portelois, c’est surtout le scénario du match qui laisse des regrets. Les Nordistes ont compté jusqu’à 20 points d’avance avant de s’écrouler totalement dans le dernier quart temps, et de s’incliner en prolongations. Le BCM n’a inscrit que 2 points dans les 15 dernières minutes de la rencontre… Score final 63 à 55 pour le Portel. Les hommes de Julien Mahé devront s’imposer samedi à Limoges pour espérer se qualifier en Leader’s Cup.

A la stupeur générale, les Nordistes ont totalement déjoué dans le dernier quart temps, inscrivant 2 points en 15 minutes, pour finalement s’incliner dans les prolongations. Incompréhensible pour l’ailier Jean-Michel Mipoka :

L’ESSM dans les quinze dernières minutes n’a encaissé que 2 points. Quasiment du jamais vu… Ne cherchez pas la meilleure défense de l’Histoire, ce n’est pas la France en 98, c’est l’ESSM. Les Vert et Blanc portés par un public encore une fois le meilleur de France. Le coach Eric Girard :

X
X