© MCH Photo CZ

Ce dimanche a débuté l’une des plus grandes courses au Monde, le Dakar. Le plus célèbre et le plus dur des rallyes-raid qui se déroule désormais dans le désert de l’Arabie Saoudite. Il va durer quinze jours. Et chez les motos, Delta FM suivra évidemment le parcours d’Adrien Van Beveren. Au guidon de sa Yamaha, l’Audomarois fait partie des favoris. Après une terrible chute l’an passé, le triple vainqueur de l’Enduro a passé une année 2020 particulière, une année à se reconstruire.

Tomber, se relever, une fois, deux fois, si certains pensent qu’Adrien est faible mentalement, au contraire, c’est sa force. Sa blessure de l’an passé est l’une des pires de sa carrière, peut-être pas la plus grave, en 2018 il passe près de la mort, mais l’une des plus terribles, à un moment charnière de sa carrière. Les critiques pleuvent suite à ce nouvel abandon, le troisième de suite, une rumeur évoque une éviction de chez Yamaha. Cyril Despres, ancien vainqueur, lui conseille d’arrêter. Il y pense.

Mais la passion reste la plus forte. Durant cette année 2020, il s’est reconstruit. Moins d’argent chez Yamaha du fait de la Covid, il va d’abord se soigner puis lui-même financer une partie de ses entraînements, notamment un long stage dans le sable de Dubaï. Il va participer à de plus petites courses, qu’il va gagner, recommencer de zéro, des épreuves où il va lui-même bricoler sa moto, la monter, la remonter, fini le confort d’une équipe d’usine, retour à la dure. Cette préparation lui a permis de retrouver l’oeil du Tigre, il peut de nouveau croire en ses rêves.

Delta FM qui suivra un autre Audomarois dans la course, lui aussi en moto, Stéphane Darques, originaire d’Ecques. C’est son premier Dakar. Et pour la 1ère étape hier, Adrien termine 13ème et Jérôme 57ème.

X
X