Le préfet des Hauts-de-France accuse... le Brexit !

Après une journée noire vendredi, la situation s’est progressivement améliorée au cours du week-end. Au total, plus de  72 000 touristes britanniques sont passés par le port de Douvres pour ce premier week-end de départ en vacances Outre-Manche, mais il y avait parfois de longues heures d’attente.

Côté anglais, on reproche à la France une mauvaise gestion et un manque de personnel. Le préfet des Hauts-de-France s’est défendu, assurant que des policiers étaient venus en renfort, il a évoqué deux incidents mineurs survenus vendredi mais a surtout accusé : le Brexit et ses nouvelles formalités administratives indispensables pour passer la frontière.


X
X