Un migrant sorti d'un bus de DK'Bus à Bray-Dunes par la police belge (© F. Biard - Delta FM)

En 24 heures, la police belge a empêché 80 migrants de passer la frontière et en a interpellé 25 autres sur son territoire. Depuis mardi soir en effet, nos voisins ont rétabli des contrôles, pour l’instant uniquement sur la zone frontalière entre La Panne et Dunkerque. 298 agents sont déployés. A Bray-Dunes, la police regarde dans les voitures. Identités contrôlées dans les bus, effectifs renforcés dans les trains et les trams. Sans oublier la cavalerie qui arpente la plage.

Depuis mardi soir, 298 policiers de la police locale et fédérale sont mobilisés pour contrôler 24h/24 et 7j/7 toutes les personnes qui passent la frontière au niveau de Dunkerque. En une journée, 80 migrants ont été refoulés et 25 autres ont été interpellés sur le territoire voisin. La rédaction a rencontré hier après-midi des autorités belges :

Ceux qui empruntent DK’Bus sont contrôlés aussi à la frontière. Les policiers montent dans le bus , c’est pourquoi les usagers qui vont en Belgique doivent se munir d’une carte d’identité.

X
X