Maxence Thooris est mort suite à une agression, à Ostende, le 6 septembre 2014

L’affaire Maxence Thooris était jugée la semaine dernière par le tribunal de Bruges, en Belgique. L’accusé, un Dunkerquois de 27 ans, a été condamné à 18 ans de prison ferme pour homicide volontaire. Le 6 septembre 2014, il avait, sans raison apparente selon l’enquête, frappé à mort Maxence Thooris, Saint-Polois de 19 ans, à Ostende, lui sautant sur la tête à pied joint à plusieurs reprises. Laissée pour mort dans le caniveau de cette rue du quartier des prostituées, la victime était morte quelques heures plus tard, à l’hôpital. L’accusé avait déjà été condamné à trois ans de prison pour des violences du même genre.

Un Dunkerquois de 27 ans, originaire des Glacis, a été condamné à une lourde peine, 18 ans de prison, pour homicide volontaire. Il faut dire que les coups étaient d’une rare violence. Le coupable avait sauté à pied joint sur la tête de la victime, qui était à terre. Retour sur cette affaire et compte-rendu de l’audience :

X
X