© JAVIER SORIANO / AFP

Treize morts et une centaine de blessés. C’est donc le dernier bilan de l’attaque terroriste qui a frappé Barcelone hier en fin d’après-midi. Il était 17h hier quand une fourgonette blanche a foncé dans la foule, sur les Ramblas, l’une des avenues les plus fréquentées de Barcelone. Evidemment à cette période de l’année, de nombreux touristes se trouvaient dans la ville espagnole à ce moment-là… et notamment des nordistes. Delta FM a pu recueillir le témoignage d’Emilie et Aurélie, une Boulonnaise et une Porteloise en vacances à Barcelone depuis lundi. La veille de l’attaque, elles étaient sur les Ramblas. Mais ce jeudi, elles avaient choisi de passer la journée à la plage.

Les hélicoptères nous survolent. Nos parents nous ont supplié de ne plus sortir”. Ecoutez leur témoignage:

Vingt-six Français se trouvent parmi les blessés, dont 11 sont “gravement” touchés.  Si vous connaissez des personnes qui étaient à Barcelone hier, sachez qu’un numéro d’urgence a été mis en place au consulat de France en Espagne. Il s’agit du 0034 93 270 30 35.

Les réactions ne se sont pas fait attendre sur la Côte d’Opale. Le maire de Boulogne fait part de son “horreur et (de son) effroi face à cet acte lâche et barbare”. Frédéric Cuvillier adresse toutes ses pensées aux familles touchées. En solidarité, le drapeau espagnol est en berne sur la façade de la mairie de Boulogne depuis hier soir.

Sur Facebook, le maire de Saint-Omer adresse, le cœur serré, ses condoléances aux familles des victimes. François Decoster fait le vœu « que nous puissions ensemble trouver les ressorts nécessaires pour continuer le combat contre cette barbarie ignoble ».

X
X