La cour de cassation a rendu un arrêté très important cet après-midi. Il étend le préjudice d’anxiété, la peur de tomber malade, à tous les travailleurs exposés à l’amiante. Depuis une décision de 2015, seuls ceux ayant travaillé dans une liste de sites bien précis avait le droit d’obtenir une indemnité. Les associations, comme l’ARDEVA, restent malgré tout sceptiques. Ils doivent justifier d’une exposition élevée, une pathologie grave. Bref, il faudra se battre pour toucher quelque chose…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X