Le gouvernement vient de lancer un grand programme de financement des centres-villes, “Action cœur de ville”. Un plan de plus de cinq milliards d’euros, sur cinq ans, pour dynamiser les centres. Les villes qui doivent présenter une convention de partenariat avec l’Etat. 222 communes de France sont concernées, 22 dans les Hauts de France, dont Boulogne, Calais, Dunkerque, et Saint-Omer.

Pour être dynamique, un centre-ville a besoin de commerces qui fonctionnent. Et pour qu’ils fonctionnent, il faut des habitants. Et c’est là qu’intervient Action Logement, un des partenaires financier du dispositif et que préside pour la région Frédéric Roussel :

Certaines communes comme Boulogne n’ont pas attendu ce programme pour lancer leur projet de revitalisation et pour engager des financements. Est-ce que les dossiers en cours seront pris en compte ? Le préfet du Pas de Calais n’a pas de chiffre à nous donner mais Fabien Sudry assure que l’aide financière de l’Etat sera au rendez vous :

Cette convention a été signée jeudi dernier à l’occasion de la 2ème journée des assises du commerce à Boulogne sur Mer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X