Les enseignants aussi se mobilisent contre la réforme des retraites. Dans toute la région, ils sont venus grossir les rangs des manifestations à Lille, Dunkerque ou Boulogne. Ils dénoncent une atteinte à la solidarité sur laquelle repose le système actuelle. Et ils dénoncent également le fait qu’ils seront parmi les grands perdants de la réforme.

Les enseignants dénoncent une réforme dont ils vont faire partie des grands perdants et qui vient s’ajouter au malaise ambiant ressenti dans l’Education nationale. Loïc Daroussin, enseignant d’EPS, du syndicat FSU :

Au-delà des conséquences sur leur retraites, les enseignants de l’intersyndicale dénoncent également un atteinte au système de solidarité :

Dans l’Audomarois, une cinquantaine d’enseignants ont rejoint hier le cortège de Boulogne. Ils se sont réunis devant 5 établissements ce midi à Wizernes, Lumbres, Saint-Omer, Longuenesse et Aire-sur-la-Lys. Demain matin, ils distribueront des tracts sur le marché de Saint-Omer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X