Ils consomment de la drogue en famille, mettent en place un trafic de stupéfiants en famille… et sont condamnés en famille ! Trois personnes comparaissaient ce jeudi au tribunal de Boulogne pour consommation et trafic de drogue. Les faits se sont déroulés entre le 1er janvier et le 25 août 2018, à Marconne, dans le Montreuillois. Et l’enquête a démontré que toute la famille était concernée.

La mère, le fils, et le concubin de la mère consommait du cannabis, de l’héroïne et de la cocaïne plusieurs fois par semaine. Le bornage et les écoutes téléphoniques ont démontré que les toxicomanes allaient s’approvisionner à Lille pour revendre la drogue sur la Côte d’Opale. A la barre, seuls 2 prévenus étaient présents : la mère étant actuellement hospitalisée. Les deux hommes ont reconnu l’entièreté des faits. Des faits qui démontrent que ce sont de petits trafiquants, mais de gros consommateurs : le plus jeune affirme qu’il a commencé à fumer du cannabis à l’âge de 14 ans, environ 10 joints par jour. Une consommation qui coûte cher : à la barre, les deux hommes affirment qu’ils n’ont tiré aucun bénéfice du trafic de drogue. L’argent obtenu par la vente de stupéfiants, essentiellement de l’héroïne, servait à financer leur propre consommation. Les trois prévenus ont déjà été condamnés à plusieurs reprises. Les deux hommes sont d’ailleurs actuellement incarcérés dans une autre affaire. Le procureur a requis 2 ans de prison ferme à leur encontre. Et 10 mois de prison pour la mère.

Le tribunal a finalement prononcé une peine d’un an ferme à l’encontre du fils, et 18 mois dont 9 avec sursis pour le concubin. La mère, elle, écope de 6 mois avec sursis.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X