C’est aujourd’hui que l’ancien maire d’Hesdin doit comparaître en justice. Stéphane Sieczkowski-Samier a été convoqué par le tribunal correctionnel de Boulogne pour des faits de détournements de biens publics. Sa mère est également sur le banc des accusés.

Elu maire d’Hesdin à seulement 22 ans, Stéphane Sciezkowski Samier a connu une descente aux enfers aussi fulgurante que son ascension. Le jeune élu enchaîne les casseroles, au point de se retrouver aujourd’hui inquiété par la justice. Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir détourné plusieurs milliers d’euros de la mairie pour réaliser des travaux chez lui. Et ce n’est pas tout : Stéphane Sciezkowski Samier aurait aussi utilisé l’argent public pour aller au restaurant, faire le plein ou bien encore louer des voitures. Il n’est pas le seul à être poursuivi puisqu’à ses côtés, on retrouve sa mère, Christiane Samier. Elle est soupçonnée de complicité et de recel. Lors des premières auditions de son fils, les autorités avaient voulu saisir 50 000 euros sur un compte du jeune élu. Mais l’argent avait été transféré sur le compte de sa mère. Vont-ils s’expliquer aujourd’hui devant le tribunal de Boulogne ? Rien n’est moins sûr. Stéphane Sciezkowski Samier a changé d’avocat récemment. Et pour préparer la défense de son client, le conseil doit demander le report du procès.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X