Presque tout le département est concerné, à l’exception des bassins versants de la Canche et de l’Authie qui reste à l’état de vigilance. Le stade de la vigilance enclenché début avril est dépassé faute de pluies suffisantes. Et ça ne va pas s’arranger. Les perspectives défavorables pour les prochains jours laissent entrevoir une dégradation de la situation. Le niveau des nappes est bas. Des difficultés sont à craindre sur certains captages qui obligeront les exploitants à avoir recours à des solutions de secours. Les débits des cours d’eau diminuent aussi rapidement. D’où les mesures prises par le préfet :   

– pour les particuliers et les collectivités, les mesures de restriction sont essentiellement des mesures de bon sens visant à économiser fortement l’eau en limitant l’arrosage des pelouses et le remplissage des étangs et en interdisant le lavage des voitures en dehors des centres spécialisés qui recyclent l’eau

– pour les entreprises, l’objectif est de réduire leur consommation d’eau de l’ordre de 10 %

– pour les agriculteurs, l’irrigation est interdite les samedis et dimanches entre 10h et 18h et aux mêmes heures en période de canicule pendant la semaine.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X