“Il va falloir réduire la voilure”. Ces mots, ce sont ceux du maire de Wissant, concernant le projet de réensablement de la baie. Depuis plusieurs années, l’érosion du trait de côte s’accentue. Plusieurs maisons, ainsi que le perré, sont menacés par les vagues. Selon une étude, il faudrait près de 2 millions de mètres cubes de sable pour renforcer la baie. Un projet entre 25 et 35 millions d’euros. Le maire de Wissant, Bernard Bracq, estime que c’est “irraisonnable”. Pour lui, il faut se concentrer sur les zones prioritaires, à savoir les zones bâties, qui ont un intérêt économique et touristique.

La digue de Wissant, inaugurée il y a 4 ans, est menacée par la puissance des vagues. Des études ont donc été menées. Les scientifiques estiment qu’il faudrait remettre près de 2 millions de mètres cubes de sable, répartis sur 3 km, pour protéger le trait de côte. Un projet estimé entre 25 et 35 millions d’euros. Pour le maire de Wissant, Bernard Bracq, c’est de l’utopie :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X