© Marine Nationale

Les habitants de Wissant ont dû rester chez eux hier matin ! Mais rien à voir avec la COVID… Il s’agissait d’une importante opération de déminage. Ce sont des pieux Rommel, contenant des obus français de la seconde guerre mondiale, qui ont dû être neutralisés. De 6h30 à 11h45, ce sont 7 plongeurs-démineurs de la Marine Nationale qui ont réalisé deux détonations : la première pour ouvrir les blocs de béton et la seconde pour neutraliser les explosifs. Des explosifs encore dangereux : ils présentaient un poids de charge de 70 kg chacun. Pendant l’opération, le camping de Wissant a dû être évacué le temps de l’opération pour protéger sa cinquantaine d’occupants. Ils ont été accueillis dans la salle communale.

C’est une opération délicate mais pas rare sur notre littoral. Pour la sous-préfète, Dominique Consille, c’est une nouvelle fois la preuve qu’il faut être prudent :

Sur notre littoral, découvrir ce type d’objet n’est pas impossible. Il faut donc connaître les gestes à adopter. Le Lieutenant de vaisseau Valentin :

Si vous tombez donc sur ce type d’objets, n’y touchez surtout pas. Prenez une photo, prenez la position GPS et donnez ces renseignements à la gendarmerie. Une opération de déminage pourra alors être organisée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X