A Wissant, 15 caméras de vidéosurveillance viennent d’être installées par la mairie. Un investissement de 50 000 euros qui a trois objectifs : le premier, c’est de dissuader les délinquants de commettre des incivilités ou des cambriolages. Le deuxième, c’est d’aider les gendarmes à résoudre les enquêtes. Et le troisième, c’est de lutter contre les réseaux de passeurs. Les tentatives de traversée par les migrants sont en effet de plus en plus fréquentes ces derniers mois à Wissant.

Ce dispositif a deux objectifs : le premier, c’est de dissuader les délinquants. Et le deuxième, c’est d’aider les gendarmes à résoudre des enquêtes. Les détails avec Eric Binet, commandant de la brigade de gendarmerie de Marquise :

Equipées d’une vision nocturne, les caméras doivent aussi permettre de lutter contre les traversées de migrants, qui sont de plus en plus fréquentes au départ de Wissant :

L’installation de ces 15 caméras a coûté 50 000 euros, financés par l’Etat à hauteur de 17 000 euros.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X