La campagne des élections municipales de Wimereux restera dans les mémoires. Mais pas forcément pour les bonnes raisons…

Après le nombre record de listes au premier tour, des alliances qui se finissent en désunion, des accusations d’agression sexuelle et des plaintes pour calomnie, on pensait avoir tout vu. C’était sans compter sur les règlements de compte entre Joël Fernagut, candidat maintenu au second tour, et le maire sortant Francis Ruelle.

En cause: la prise de position du maire sortant. L’élu indique en effet chez nos confrères de La Voix du Nord qu’il votera pour Jean-Luc Dubaële au second tour des municipales. “Un choix citoyen, pas politique”, se justifie-t-il, écoeuré par la tournure de la campagne ces dernières semaines. Francis Ruelle n’est donc pas au bout de ses surprises, puisqu’aujourd’hui, c’est Joël Fernagut, l’un de ses fidèles pendant le dernier mandat, qui dégaine sa plume pour régler ses comptes.

Merci Francis de nous libérer du poids de ta succession que tu n’as jamais su préparer ! commence-t-il. Fidèles à notre engagement auprès des Wimereusiens, nous avons su assumer hier les décisions que tu n’as jamais été capable de prendre ; nous les assumerons plus librement encore demain” tacle le candidat, avant de s’interroger: “Tes déclarations dans la presse ont fini de surprendre et d’écœurer les Wimereusiens. Comment comprendre raisonnablement une telle décision ? La fin justifie-t-elle à ce point les moyens ? Les pressions extérieures et les motivations sous-jacentes sont-elles louables ?”

Reste à savoir comment les Wimereusiens, qui doivent se décider entre 4 candidats (Aurélien Portuese, Jean-Luc Dubaële, Catherine Papyle et Joël Fernagut) apprécieront ce nouvel épisode du feuilleton des municipales.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X