Une enquête menée par la sûreté départementale du Pas-de-Calais a permis de démanteler un trafic de stupéfiants dans le Boulonnais. Deux individus ont été incarcérés dans l’attente de leur procès.

Depuis quelques semaines, les enquêteurs de l’antenne littorale stups de la Sûreté Départementale du Pas-de-Calais menaient des investigations sur un trafic de produits stupéfiants, notamment de la cocaïne” explique le commissariat de Boulogne ce mercredi soir. Un trafic a priori orienté vers une clientèle touquettoise et boulonnaise.

Sous le contrôle du Parquet, les enquêteurs mettaient au jour des voyages réguliers aux Pays bas, en Belgique ou à Lille. Les investigations permettaient d’identifier un homme de 28 ans et sa compagne, âgée de 27 ans, demeurant à Neufchâtel-Hardelot, comme étant impliqués dans un trafic régulier de drogue. Un second couple, un homme de 25 ans et une femme de 20 ans, originaires de Boulogne-sur-Mer, étaient également mis en cause, et plusieurs consommateurs étaient identifiés.

Appuyés par les effectifs du commissariat de Boulogne, les enquêteurs de la Sûreté Départementale ont procédé à l’interpellation des quatre personnes à leur domicile respectif ce samedi 12 septembre. Sur place, ainsi que dans l’un des véhicules, les forces de l’ordre mettaient la main sur 1,5 kg de cocaïne, 2,5kg d’héroïne et 3,5kg de pilules d’ecstasy. Placés en garde à vue, certains reconnaissaient les faits, tandis que d’autres minimisaient leur rôle. 

Présentés au tribunal de Boulogne ce mercredi, les deux hommes ont vu leur audience reportée au 2 décembre. Dans l’attente du jugement, ils ont été placés en détention à Longuenesse et Sequedin. Leurs compagnes font quant à elles l’objet d’une convocation par un officier de police judiciaire.

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X