Les bus gratuits toute l’année dans le Boulonnais, c’est non. La semaine dernière, le président de l’agglomération, Frédéric Cuvillier, a annoncé que les bus Marinéo seraient en “accès libre” les dimanches et jours fériés, à partir du 1er décembre. Alors, est-ce-que c’est un premier pas vers la gratuité totale ? La réponse est non. Selon Frédéric Cuvillier, rendre le bus gratuit coûterait 10 millions d’euros par an pour financer les salaires des chauffeurs et faire le plein des véhicules. Et cela ferait augmenter les impôts. “La gratuité, ça n’existe pas, a-t-il déclaré. Il y a toujours quelqu’un qui paye”.

Le président de l’agglomération Frédéric Cuvillier a annoncé la semaine dernière que les bus Marinéo seraient gratuits les dimanches et les jours fériés. Alors, est-ce-que c’est un premier pas vers la gratuité totale ? On a posé la question à Frédéric Cuvillier, et apparemment, ce n’est pas au programme :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X