Les cambriolages restent un fléau dans l’arrière-pays boulonnais. La gendarmerie du Boulonnais, qui couvre les zones de Desvres, Marquise et Neufchâtel-Hardelot, a dévoilé les chiffres de l’année 2018. On apprend que la délinquance est en hausse de 16,38%. Les violences aux personnes ont augmenté de plus de 20%… Mais le véritable point noir, ce sont les cambriolages. La gendarmerie du Boulonnais en a compté 371 en 2018… c’est 131 de plus que l’année précédente. Soit une hausse de 54%.

Les détails avec le Capitaine Vandemaele, commandant en second de la gendarmerie dans le Boulonnais :

Dans le Boulonnais, le taux d’élucidation des cambriolages en zone gendarmerie était de 16,33% en 2018.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X