L’usine Copalis, située au Portel, à Capécure a été victime d’un incendie ce week-end. Mais il ne devrait pas y avoir de chômage partiel pour les 90 salariés grâce à la livraison de groupes électrogènes. Samedi soir, peu avant minuit, les pompiers ont dû intervenir pour un dégagement de fumée dans un local contenant un transformateur de 15.000 volt. Pas de dégât sur le bâtiment, mais du matériel devra être changé. L’entreprise est spécialisée dans la valorisation des co-produits marins.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X