Les parents qui avaient abandonné leurs enfants après un accident à Samer ont finalement été retrouvés. L’homme et la femme avaient pris la fuite de l’hôpital de Boulogne, où ils avaient été admis en état de choc, après l’accident survenu lundi soir. Depuis, ils étaient activement recherchés. Surtout qu’en plus de l’accident qui a tué leur fille, un homme les accuse désormais de tentative d’assassinat… Le point sur cette affaire sordide.

Chaque journée apporte son lot de rebondissements. Hier, après deux jours de fuite, les parents ont été interpellés par une patrouille de police. L’homme et la femme, âgés de 34 ans, se trouvaient en état d’ébriété sur la voie publique. Ils n’ont opposé aucune résistance lors de leur arrestation et ont été amenés au commissariat de police pour être entendus. Et alors qu’on pensait que les auditions concernaient l’accident de lundi, on a appris dans l’après-midi que les questions des enquêteurs portaient sur une tentative d’assassinat. En effet, une heure avant l’accident, le couple se trouvait à Boulogne, et l’homme aurait poignardé un individu qui serait l’amant de sa femme. Ils auraient ensuite repris la route… jusqu’à ce que leur voiture s’encastre sur le pont de chemin de fer, route de Neufchâtel à Samer. D’après le Parquet, c’est la mère qui était au volant, vraisemblablement en état d’ivresse. Selon nos confrères de la Voix du Nord, elle n’avait pas le permis de conduire.

Hier, leur bébé de 18 mois a été déclaré en état de mort cérébrale à l’hôpital de Lille. Leurs 2 autres enfants de 3 et 4 ans sont toujours hospitalisés à Boulogne. L’un parce qu’il est en état de choc, l’autre pour des lésions cérébrales.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X