Stéphane Pinto

La grogne monte sur le port de Boulogne… Les pêcheurs sont en colère : depuis le 23 décembre, un bateau est immobilisé à quai. Le moteur a été cassé par des migrants qui avaient volé le navire pour tenter de passer en Angleterre. Les réparations sont estimées à près de 100 000 euros. La Région a proposé de débloquer des fonds, mais le propriétaire du navire ne veut pas s’engager pour 5 ans. Interrogé par Delta FM, le représentant des pêcheurs artisans demande à l’Etat d’intervenir. “Le président de la République doit entendre le problème et doit trouver une solution. Il faut que quelqu’un paye les dégâts causés par les migrants” a-t-il déclaré.

Depuis bientôt un mois, cinq marins sont au chômage technique. Le conseil régional a proposé de débloquer des fonds européens pour financer les réparations. Mais le patron du bateau ne veut pas, car cela l’engage pour 5 ans. Selon Stéphane Pinto, le représentant des pêcheurs artisans à Boulogne, c’est l’Etat qui doit intervenir :

Une réunion a eu lieu ce lundi en sous-préfecture, mais elle n’a pas permis de trouver une solution.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X